Les spécialités parisiennes

Quelles sont les spécialités parisiennes ?

Paris est connue dans le monde entier pour sa gastronomie. Il faut dire qu’en France on sait bien manger ! Et pourtant je vous mets au défi de me citer 3 plats typiquement parisiens ! Difficile hein ? Et oui, car vous aurez sans-doute remarqué que les spécialités culinaires françaises sont souvent associées aux régions comme le bœuf bourguignon ou encore la choucroute alsacienne. Mais qu’en est-il des spécialités typiquement parisiennes ? Ne vous en faîtes pas, vous en connaissez certainement quelques-unes et vous pourrez toujours filer en brasserie ou en restaurant en goûter certaines après la lecture de cet article.

Les macarons

On commence avec ces délicieuses et délicates sucreries qui font toute la renommée de la France et de Paris à l’étranger. Que c’est bon les macarons, que c’est chic ! Et de bons macarons, c’est souvent assez cher il faut bien l’avouer. Mais cela est en partie du à un processus de création très délicat et devant être effectué à la seconde près. Mais d’où vient véritablement le macaron ? Personne ne le sait vraiment et de nombreuses villes (françaises ou étrangères) revendiquent d’ailleurs son invention. Une chose est néanmoins sûre, c’est la France et le chic parisien qui ont réussi à en devenir les dignes héritiers en y incorporant la délicieuse ganache inexistante dans la confection d’origine. Et nous ça nous va.

Le Saint Honoré

Il est beau, il est majestueux le Saint-Honoré qui nous fait l’honneur d’être notre dessert ou notre pause gourmande ! Il faut dire que le mélange pâte à choux, crème Chiboust et caramel fait son effet. Gourmands comme nous sommes, difficile d’y résister. Le Saint-Honoré est un fleuron de la cuisine parisienne et une spécialité bien de chez nous. Il doit son nom au Saint Patron des boulangers et pâtissiers qui fut également évêque de la ville d’Amiens. Il n’est d’ailleurs pas le seul puisque c’est à Paris que sont nés Millefeuille, Religieuse et autres…

le jambon beurre

En voilà un classique des classiques qu’on ne présente plus : le jambon-beurre, également parfois surnommé le parisien. Comme le traite d’ailleurs cet article complet du journal Le Parisien, on doit notre célèbre sandwich au comte John Montagu, un anglais qui souhaitait déjeuner pendant ses parties de Poker. Le plat aurait ensuite traversé la frontière maritime entre l’Angleterre et la France pour s’implanter profondément dans les racines de notre pays. D’abord confectionné de grosses miches de pain, le jambon-beurre fut le « casse-croûte » de base de très nombreux ouvriers et des classes populaires lors de la pause déjeuner. Plus tard on remplaça la miche par la baguette, ce qui en fit petit à petit un repas français emblématique.

Le croque-monsieur

Difficile de ne pas l’aimer celui-là ! Le croque-monsieur est une spécialité typiquement parisienne et on vous met au défi de ne pas le trouver à la carte d’une brasserie de la capitale ! C’est le snack par excellence, simple à préparer, délicieux, gourmand et en plus souvent accompagné de salade verte. Que demander de plus ? La première apparition connue du plat en France remonte aux années 1910 dans un bistrot de la rue des Capucines. Marcel Proust le cite également dans un de ses livres à la même époque. Nul doute que les français se régalent de ce plat simple depuis des décennies ! Si on sait d’où il vient, l’origine de son nom reste un mystère. Mais pour ne pas faire de jaloux, on a aussi inventé le croque-madame.

Le flan parisien

Qu’il est beau le flan parisien quand il est bien fait ! Tout de jaune vêtu, il nous éblouit du regard lorsqu’on le contemple au milieu d’autres pâtisseries. Avec sa dorure lisse et luisante et son poids imposant, il s’assure un côté star et on l’adore comme ça le flan pâtissier ! S’il est typiquement parisien, le flan est aussi un met que l’on retrouve depuis des siècles dans les cuisines du monde entier. Ben oui ne soyez pas trop chauvins, cuisiner avec des œufs ça n’a rien de très compliqué ! Mais les grands chefs français ont su le sublimer et l’agrémenter de quelques secrets qui rendent le flan parisien vraiment délicieux. Allez donc tester le flan au chocolat des boutiques de Cyril Lignac, vous nous en direz des nouvelles !

Le hachis parmentier

Bah alors, vous n’en mangez pas souvent du hachis parmentier ? Vous avez bien tort car c’est délicieux ! Cette recette souffre souvent d’une image de plat de cantine trop simple et sans saveur et pourtant ! Vous seriez étonnés du goût à tomber de certains hachis proposés par les établissements de Paris. Contrairement à une idée reçue, la spécialité ne doit pas son nom à la ville de Parmentier mais bien à un homme : Antoine-Augustin Parmentier. Ce dernier aurait introduit en France notre chère pomme de terre, oui rien que ça, et nous sauva de la famine au 18ème siècle. En guise d’hommage, on nomma ce plat parisien à son nom. Allez donc en manger un dans un bon restaurant, on parie que ça fait un bon moment que vous n’en avez pas dégusté !

La soupe à l’oignon

Aaaah une bonne soupe à l’oignon ! Bon, ce n’est peut-être pas la recette idéale pour une soirée romantique mais pourtant, saviez vous qu’on attribue de très nobles origines à cette soupe à l’oignon ? La légende veut que cette soupe fut inventée par Louis XIV ou par son fils lors d’une nuit de grande fringale. N’ayant que des oignons, du beurre et du champagne sous la main, la servante en fit une soupe qui devint ensuite populaire dans tout le royaume. Quoi de mieux pour passer les rudes soirées d’hiver qu’une bonne soupe avec des oignons brunis au beurre, le tout agrémenté de fromage ? Pas grand-chose en effet.

Le steak frites

Bon OK, là dessus on triche un petit peu. Le steak-frites n’est pas une spécialité purement parisienne. Mais qui n’en a jamais mangé des dizaines ?! Allez-y, dénoncez-vous ! Le plat est tellement implanté dans notre paysage culinaire français qu’il en devient difficile de ne pas l’indexer dans cette liste de spécialités parisiennes. Il est souvent juste à côté du Croque-Monsieur sur l’ardoise des suggestions du jour. Si l’origine des frites est très controversée, nous avons choisi de soutenir la version française (ben oui hein). Les pommes-frites furent selon l’anecdote appelées autrefois pommes-pont-neuf de par leur création sur le célèbre pont parisien lors de la révolution française. Peut-être la vérité est-elle ailleurs, mais nous on aime bien cette version.

La France, pays des spécialités et des plaisirs

Malgré sa richesse certaine (et sa forte concentration en desserts) la cuisine française ne se résume pas au spécialités parisiennes. Non, elle est beaucoup plus variée que cela ! Prenez donc le temps d’aller goûter bœuf bourguignon, lapin aux pruneaux ou encore calissons. Mais laissez-vous également porter par de nouvelles saveurs venues d’Orient ou d’ailleurs ! Paris a la chance d’être une ville multiculturelle qui accueille de superbes restaurants de cuisine du monde. Bon appétit !

Laisser un commentaire